TÉLÉCHARGER ALPHA BLONDY BRIGADIER SABARI

TÉLÉCHARGER ALPHA BLONDY BRIGADIER SABARI

TÉLÉCHARGER ALPHA BLONDY BRIGADIER SABARI

Visiter Alpha Blondy de son vrai nom Seydou Koné, né à Dimbokro le 1er janvier , est un chanteur de reggae ivoirien. Il est élevé par sa grand-mère Chérie Coco, qui le choie et s'occupe de lui avec attention. Il est renvoyé du collège en 72 et part finir ses études à Monrovia au Libéria. Il y parle l'anglais qu'il a appris alors qu'il était au collège.

Nom: alpha blondy brigadier sabari
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: iOS. Windows XP/7/10. MacOS. Android.
Taille:63.26 Megabytes

Il y parle l'anglais qu'il a appris alors qu'il était au collège. Puis il part pour New York poursuivre des études d'anglais.

En réalité, cette ville lui permet de découvrir le reggae lors d'un concert des Jamaïcains de Burning Spear en Là, il commence à chanter dans divers groupes avec le projet certain d'enregistrer un disque. C'est presque chose faite quand il rencontre le producteur Clive Hunt.

Alpha Blondy, une légende pour la 30e Festejada à Fleury

Mais malheureusement, ce dernier le laisse tomber à la dernière minute. Véritablement déprimé, Seydou Koné rentre à Abidjan dans son pays natal. Il vit à ce moment-là une période sombre de sa vie : enfermé dans un hôpital psychiatrique, il y passe deux ans durant lesquels il s'accroche à la musique et ses chansons.

Devenu Alpha Blondy déviation de "bandit" , il rencontre Fulgence Kassy, producteur de télévision.

Celui-ci le fait passer dans son émission "Première chance". A la suite de ça, il enregistre un premier disque "Jah Glory" avec un titre phare "Brigadier Sabari", chanté en dioula et inspiré par une vraie "opération coup-de-poing" de la police ivoirienne à laquelle le chanteur a assisté.

Le succès est instantané.

Le reggae que l'on croyait jusque-là synonyme de musique jamaïcaine devient très naturellement un élément du paysage musical ivoirien et plus largement africain. Les mômes des bas quartiers d'Abidjan sont les premiers à s'enflammer pour celui qu'on va rapidement surnommer, le "Marley" ivoirien.

Brigadier Sabari

Un rien survolté, rebelle, chantant aussi bien en dioula, qu'en baoulé, français et anglais, Alpha Blondy augure une nouvelle génération d'artiste qui bouscule un peu les données établies.

Son aura et sa réputation atteint l'Europe. Il sort un maxi 45 t intitulé "Rasta poué" qui devient en quelques jours un véritable succès. Le second album est enregistré dans la capitale française et mixé à Londres.

Côte d'Ivoire

La chanson et titre de l'album "Cocody Rock" est enregistré à Kingston avec les fameux Wailers. Véritable bête de scène, Alpha Blondy tourne beaucoup et notamment en Afrique de l'Ouest où ses prestations dans de grandes salles, voire des stades sont autant de rassemblements de la jeunesse survoltée. De retour dans son pays, Alpha Blondy sort en 85 un troisième opus intitulé "Apartheid is Nazism", hymne militant à la liberté et à la paix avec notamment "Jésus come back" découvrant ainsi le caractère quasi mystique du chanteur.

Fin 86 sort "Jérusalem", album enregistré dans les célèbres studios Tuff Gong en Jamaïque en compagnie une nouvelle fois des Wailers. Lors d'un passage au Maroc en juillet 86, il chante face à un public arabe les paroles en hébreu de "Jérusalem".

Ce qui pourrait paraître comme étant de la provocation, n'est en fait qu'un désir incroyable de rassembler et de réconcilier les hommes entre eux.

Accompagné de son groupe "Solar System", Alpha Blondy entame une tournée française qui démarre les 6 et 7 mars 87 au Zénith à Paris avant de partir pour les Antilles. Une tournée plus large prévue en Europe est finalement annulée.

Liens d'accessibilité

La radio privée NRJ qui sponsorise la tournée blâme le chanteur pour son manque de "professionnalisme". Il n'est pas rare à cette époque de le voir commencer un concert avec deux heures de retard! Star dans tout l'ouest Africain, le reggaeman a atteint les sommets de la gloire. Patrimoine culturel de l'humanité: le reggae "pas un phénomène de mode", selon Alpha Blondy Le chanteur ivoirien de reggae, Alpha Blondy, à Abidjan, le 4 septembre La star ivoirienne de reggae Alpha Blondy s'est réjoui de voir la musique jamaïcaine inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel mondial par l'Unesco, soulignant que ce style musical avec des paroles souvent engagées n'était pas un "phénomène de mode" "Nous sommes fiers et heureux.

Menu de navigation

Les amoureux du reggae n'auront pas à raser les murs! Les gens ont compris que le reggae n'est pas un phénomène de mode parce l'injustice, la pauvreté ne sont pas des modes, Dieu n'est pas une mode, la misère, la guerre, l'espoir, la faim ne sont pas des modes.

L'inspiration du reggae comme toutes les inspirations musicales est divine. Mais les reggaemen ont mis l'engagement en avant", a assuré Alpha Blondy, qui vient d'accomplir un pèlerinage à la Mecque et cite régulièrement Dieu.