TÉLÉCHARGER POSTGRESQL 8.4 POUR WINDOWS

TÉLÉCHARGER POSTGRESQL 8.4 POUR WINDOWS

TÉLÉCHARGER POSTGRESQL 8.4 POUR WINDOWS

Il peut être utilisé pour créer et installer des applications et des bibliothèques. Une fois installé , vous pouvez utiliser la commande brew pour installer PostgreSQL et ses dépendances comme suit: brew update brew install postgresql Homebrew installe généralement la dernière version stable. Si vous en avez besoin d'un autre, alors la brew search postgresql les versions disponibles. Si vous avez besoin de PostgreSQL avec des options spécifiques, alors les brew info postgresql les options supportées.

Nom: postgresql 8.4 pour windows
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: Android. iOS. MacOS. Windows XP/7/10.
Taille:28.63 MB

Pour connaître la version utilisée, saisir gmake --version Il est recommandé d'avoir une version postérieure à la version 3. De plus, gzip est nécessaire pour installer la documentation. Elle permet à psql l'interpréteur de ligne de commandes SQL de PostgreSQL de se souvenir de chaque commande saisie, et permet d'utiliser les touches de flêches pour rappeler et éditer les commandes précédentes.

C'est très pratique et fortement recommandé. Pour ne pas l'utiliser, il faut préciser --without-readline au moment de l'exécution de la commande configure. Lorsqu'une distribution Linux à base de paquets est utilisée, si les paquets readline et readline-devel sont séparés, il faut impérativement installer les deux.

Pour ne pas l'utiliser, il faut préciser --without-zlib à configure. Les paquets suivants sont optionnels. Dans tous les cas, c'est du ressort de celui qui installe Perl. Si la sortie écran est ignorée, on peut constater que la bibliothèque plperl.

Ce n'est pas le cas des installations par défaut de Python. Si une version antérieure à la version 8. Pour activer le support de langage natif NLS , qui permet d'afficher les messages d'un programme dans une langue autre que l'anglais, une implantation de l' API Gettext est nécessaire.

Il n'est pas nécessaire dans les autres implantations. Les versions nécessaires sont Flex 2. Les autres programmes lex et yacc ne peuvent pas être utilisés.

Menu de navigation

Perl est aussi nécessaire pour construire les sources du Git, ou lorsque les fichiers en entrée pour n'importe laquelle des étapes de construction qui utilisent des scripts Perl ont été modifiés. Sous Windows, Perl est nécessaire dans tous les cas.

Il est important de vérifier qu'il y a suffisamment d'espace disque disponible. Un groupe de bases de données vide nécessite 35 Mo ; les fichiers des bases prennent cinq fois plus d'espace que des fichiers texte contenant les mêmes données. Si des tests de régression sont prévus, Mo supplémentaires sont temporairement nécessaires. On peut utiliser la commande df pour vérifier l'espace disque disponible.

Après avoir obtenu le fichier, on le décompresse : gunzip postgresql Le reste de la procédure d'installation s'effectue depuis ce répertoire.

Les sources peuvent également être obtenues directement à partir du système de contrôle de version. Pour plus d'informations, voir???.

PostgreSQL

Il convient de modifier ces chemins en fonction de l'installation actuelle. Lors de la sauvegarde, il est préférable de s'assurer que la base de données n'est pas actualisée. Non que cela affecte l'intégrité de la sauvegarde, mais parce que les données modifiées ne sont pas incluses. Bien que ce conseil puisse paraître absurde, tant que la nouvelle version n'est pas installée, il convient de le suivre si l'objectif est d'installer la nouvelle version en parallèle de l'ancienne.

Dans ce cas, il est possible de terminer normalement l'installation et de transférer les données dans un second temps, ce qui réduit l'indisponibilité. Il est préférable de renommer le répertoire plutôt que de le supprimer, parce qu'en cas de problème, on peut avoir besoin d'y revenir.

Le répertoire peut prendre beaucoup d'espace disque. Créer un nouveau cluster de bases de données. Ces commandes doivent être exécutées sous le compte superutilisateur initial qui existe déjà dans le cas d'une mise à jour.

Des informations supplémentaires sont disponibles dans la documentation???. Cette documentation contient notmamment des instructions sur la manière d'exécuter les deux versions en parallèle. Procédure d'installation Configuration La première étape de la procédure d'installation est de configurer l'arborescence système et de choisir les options intéressantes. Ce qui est fait en exécutant le script configure. Pour une installation par défaut, entrer simplement.

Il créera divers fichiers dans l'arborescence de compilation pour enregistrer ce qui a été trouvé configure peut aussi être exécuté à partir d'un répertoire hors de l'arborescence des sources pour conserver l'arborescence de compilation séparé.

La configuration par défaut compilera le serveur et les utilitaires, aussi bien que toutes les applications clientes et interfaces qui requièrent seulement un compilateur C. Les fichiers actuels seront installés dans divers sous-répertoires ; aucun fichier ne sera directement installé sous PREFIX. Pour satisfaire des besoins spécifiques, les sous-répertoires peuvent être personnalisés à l'aide des options qui suivent.

Toutefois, en laissant les options par défaut, l'installation est déplaçable, ce qui signifie que le réperoire peut être déplacé après installation. Cela n'affecte pas les emplacements de man et doc.

Pour les installations déplaçables, on peut utiliser l'option --disable-rpath de configure. De plus, il faut indiquer au système d'exploitation comment trouver les bibliothèques partagées.

Ce qui peut être utile pour partager les fichiers dépendant de l'architecture entre plusieurs machines. Cela ne sert qu'à paramétrer des valeurs par défaut pour certaines des options suivantes.

PostgreSQL 8.4.21 Documentation

Cela n'a aucun rapport avec l'endroit où les fichiers de base de données seront placés. Ceci ne positionne la valeur par défaut que pour les options suivantes. Les fichiers d'en-têtes publiques C de l'interface cliente seront installés sous includedir et sont indépendants des noms de fichiers relatifs au reste du système. Les fichiers d'en-têtes privés et les fichiers d'en-têtes du serveur sont installés dans des répertoires privés sous includedir.

Voir la documentation de chaque interface pour savoir comment obtenir ces fichiers d'en-tête.

Enfin, un répertoire privé sera aussi créé si nécessaire sous libdir pour les modules chargeables dynamiquement. Si vous avez des paquetages optionnels tels que Readline GNU installés dans des répertoires non conventionnels, vous pouvez utiliser cette option et certainement l'option --with-libraries correspondante. Si des paquets sont installés dans des répertoires non conventionnels, il peut s'avérer nécessaire d'utiliser cette option et l'option correspondante --with-includes.

C'est la possibilité d'afficher les messages des programmes dans une langue autre que l'anglais. En l'absence de liste, toutes les traductions disponibles seront installées. Pour utiliser cette option, une implantation de l'API Gettext est nécessaire ; voir après. Son type de démarrage par défaut est Automatique, ce qui signifie qu'il fonctionnera toujours sans aucune intervention de votre part.

Pourquoi voudriez-vous contrôler manuellement le service PostgreSQL? Si vous utilisez votre PC comme serveur de développement de temps en temps et que vous l'utilisez également pour jouer à des jeux vidéo par exemple, PostegreSQL peut ralentir un peu votre système pendant son fonctionnement.

Pourquoi ne voudriez-vous pas un contrôle manuel? Démarrer et arrêter le service peut être un problème si vous le faites souvent.

Si vous ne remarquez aucune différence de vitesse et que vous préférez éviter les problèmes, laissez son type de démarrage sur Automatique et ignorez le reste de ce guide.

Fermez la fenêtre Outils d'administration, puis lancez Services à partir de l'icône du bureau que vous venez de créer.

Faites défiler jusqu'à ce que vous voyiez un service avec un nom comme postgresql-x - 9. Vous pouvez le ramener à l'automatique tout aussi facilement. Bien que cela signifie plus de tracas chaque fois que vous commencez et arrêtez, c'est à vous de décider.

Si le service est en cours d'exécution, son statut indique Commencé, sinon il ne fonctionne pas. Pour le démarrer, cliquez avec le bouton droit et sélectionnez Démarrer. Une invite de chargement sera affichée et devrait disparaître tout de suite après. Si cela vous donne une erreur, essayez une seconde fois.

Si cela ne fonctionne pas, il y a eu un problème avec l'installation, peut-être parce que vous avez modifié certains paramètres de Windows, la plupart des gens ne changent pas. Pour arrêter les postgres, faites un clic droit sur le service et sélectionnez Arrêter. Si vous rencontrez un problème lors de la tentative de connexion à votre base de données, vérifiez les services pour vous assurer de leur exécution. Pour d'autres détails très spécifiques sur l'installation d'EDB PostgreSQL, par exemple la version runtime python dans le pack de langue officiel d'une version PostgreSQL spécifique, reportez-vous toujours au guide d'installation EBD officiel , modifiez la version en lien avec la version majeure de votre installateur.

Vous pouvez modifier les préférences pour que PostgreSQL fonctionne en arrière-plan ou uniquement lorsque l'application est en cours d'exécution.